Zeugma garde le rythme en février

Publié le par zeugma

Les 10 et 11 février 2009, deux projections de films Zeugma dont vous trouverez les détails ci-dessous.
N'oubliez pas de confirmer par mail :

zeugma-films@noos.fr

VENEZ NOMBREUX !

AVANT-PREMIÈRE
LE MERCREDI 11 FÉVRIER 2009 AU CINÉ 104
À PANTIN - 20h15

IL ÉTAIT UNE FOIS
ANDRÉ S. LABARTHE
Un film documentaire de Estelle Fredet - 94'



Un film coproduit par ZEUGMA FILMS et AMIP
présenté en association avec : Cinécinéma - CNC - CNAP
Collection „Cinéma, de notre temps“

Accès :

CINÉ 104
104 avenue Jean Lolive
93500 Pantin
Métro Eglise de Pantin (ligne 5)



Résumé :

André S. Labarthe, essentiellement connu pour avoir créé en 1964 avec Janine Bazin la série télévisée Cinéastes de notre temps, parle ici très peu de cinéma. Sa pensée zigzagante s’exprime par des métaphores inattendues (poire, verre, poupée, escargot) pour aborder des thèmes comme le temps, la vitesse, la mort, le réel, la maîtrise, le hasard, la manipulation, le montage… Avec de sa part un malin plaisir à mettre en danger la forme même de l’entretien, jusqu’à provoquer la réalisatrice à passer de l’autre côté de la caméra. De là des dérapages en chaîne qui inscrivent la fabrique du film entre captation et jeu, fantasme et fiction, pris en charge par des flashs super 8 qui sont autants de débordements de la forme documentaire.

Ni illustrations, ni démonstrations, les extraits des films de ASL surgissent du rythme même du montage, de coups de freins en accélérations, comme les prolongements de sa parole.




56 FOIS ET ENCORE
Le mardi 10 février 2009 à 20h00 - 55'

La SCAM (Société civile des auteurs multimedia) rediffuse, en présence de la réalisatrice Julie Sandor, le documentaire "56 fois et encore" coproduit par Zeugma Films et Cobra Films. La projection sera suivie d'un débat retransmis en direct sur www.scam.fr, et d'un cocktail.
Le film est diffusé à l'occasion d'une Carte Blanche à Raoul Sangla, réalisateur lauréat du prix Scam, à qui l'on a demandé de choisir 5 films ayant reçu récemment la Bourse Brouillon d'un rêve, un Prix ou une Étoile en 2008.
"56 fois et encore" avait reçu la Bourse Brouillon d'un rêve en 2006.

Accès :
 
SCAM* - 5 avenue Vélasquez - 75008 Paris - Métro Villiers ou Monceau





56 tours de manivelle pour remonter le temps.
56 fois raconté et digéré, le passé redevient le présent. 56 fois et encore, c'est une exploration subjective de l'insurrection hongroise de 1956, au travers d'archives diverses, un plongeon au coeur des années 1950 de l'Europe communiste : modernisation, mensonge, productivisme, trahison, et quarante ans d'amnésie.

























Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article